Le Maharal z »l emmène un verset des Proverbes disant : « La peur présente en l’homme lui occasionne le malheur, celui qui croit en Dieu est à l’abri ».

Un Homme qui a peur, montre qu’il a une confiance limitée en Dieu, ce qui va obligatoirement lui occasionner plus de malheurs. Le roi Salomon, en présentant ici deux comportements radicalement opposés, veut révéler l’effort conscient et déterminé qu’exprime le confiant. En effet, naturellement un Individu a peur de ce qui peut lui arriver, ou même sans cela, il doute du futur, chacun à son niveau. Mais celui qui s’applique à avoir Foi de tout son Coeur, a l’assurance d’être soutenu et sauvé.

Nous devons faire des actions qui renforceront cette croyance. Cela corrobore l’idée que l’épreuve n’est plus tellement nécessaire lorsque nous sommes très proches de notre créateur.

Il dit de plus que nos prières portant sur nos besoins doivent être motivées par une volonté de parfaire notre
service et de nous permettre de nous adonner, comme il se doit, à l’étude de la Torah.
Un souhait qui n’est fondé que par une recherche de matérialité est répugnant aux yeux de Dieu.

Idée pour formuler une demande :
Lorsque nous désirons recevoir quelque chose, nous devons avant tout clarifier les raisons profondes et positives à l’obtention de cette chose. Ensuite, ce sur quoi doit se focaliser notre esprit, c’est sur la finalité positive. Par exemple, si nous voulons vendre notre appartement, nous devons nous focaliser sur le but positif de cette vente comme la possibilité d’acheter un appartement plus grand, s’il s’agit d’un besoin évident.
En se polarisant là-dessus, la cession devient un détail, et la réussite est plus facile. De même, demander de l’argent ne suffit pas, même si la requête est justifiée. Il faut invoquer et concentrer son esprit, sur ce que ce capital va nous permettre de réaliser.

 

L’ article vous a plût ? Je vous rappelle que vous pouvez vous procurez le livre qui complétera votre recherche en l’achetant au meilleur prix sur Amazon via ce lien